Les quatre dossiers de reprise pour Mia Electric, basée à Cerizay...

Les quatre dossiers de reprise pour Mia Electric, basée à Cerizay (Deux-Sèvres), ont été jugées irrecevables par le substitut du procureur. Celle de Mia Génération pourrait toutefois être réexaminée par le tribunal de Commerce de Niort. Cette offre regroupant huit actionnaires dont Michelle Boos, présidente de Mia Electric, a été jugée pour le moment irrecevable par le procureur parce qu'elle prévoit une poursuite d'activité. Or, le 12 mars dernier, Mia Electric a été mise en "liquidation judiciaire sans poursuite d’activité" par le juge du tribunal de Niort. Le 14 mai, le tribunal de commerce de Niort rendra sa décision finale quant à l’avenir de Mia Electric. (Autoactu.com)

Juliette Rodrigues