Les prud’hommes jugent les licenciements chez Molex infondés

Les prud’hommes de Toulouse ont jugé le 27 mars que le licenciement, en 2009, des 283 salariés de l’usine Molex de Villemur-sur-Tarn, n’était pas fondé, ce qui ouvre la voie à une indemnisation dont le montant pourra dépasser 100 000 euros dans certains cas. L’équipementier américain devrait faire appel de cette décision. (LIBERATION, FIGARO, PARISIEN 28/3/14)

Alexandra Frutos