Les propriétaires de véhicules hybrides rechargent peu sur la voie publique

Les bornes de recharge électrique sur la voie publique sont peu utilisées par les propriétaires de véhicules hybrides, révèle une étude menée depuis trois ans par EDF et Toyota dans l'agglomération strasbourgeoise. « D'après notre étude, les propriétaires de véhicules hybrides rechargent très majoritairement à leur domicile (06 %) ou au travail, ils utilisent très peu les bornes de recharges présentes sur la voie publique », indique Michel Couture, directeur de la mobilité électrique chez EDF.

Il n'est toutefois nullement envisagé de limiter le déploiement du réseau de bornes de recharge, car « les utilisateurs souhaitent la présence de bornes sur la voie publique, par sécurité », souligne M. Couture.

L'étude strasbourgeoise fait partie d'une étude plus large, menée au niveau mondial par Toyota afin de mieux définir les usages des utilisateurs de véhicules hybrides au quotidien. Dans ce but, 400 véhicules ont été mis à disposition par le constructeur dans le monde, dont 70 à Strasbourg, seule ville française à participer à l'opération. L'agglomération strasbourgeoise, en pointe dans ce domaine, compte 145 bornes de recharges électriques sur son territoire. Un nouveau programme de bornes franco-allemandes à charge rapide vient d'y être lancé. (AFP 11/4/13)

Alexandra Frutos