Les prévisions de marché des constructeurs allemands (partie 2 - Daimler et BMW)

Daimler a publié des prévisions pour le marché mondial. Le groupe prévoit en effet que le produit intérieur brut mondial passera de 72 000 milliards de dollars en 2012 à environ 93 000 milliards de dollars en 2020.

Le constructeur prévoit également que le volume des transports passera de 4 800 milliards de tonnes-kilomètres en 2012 à près de 6 000 milliards de tonnes-kilomètres en 2020.

De ce fait, la demande de camions devrait passer de 2,5 millions d’unités en 2012 à environ 3,7 millions d’unités en 2020. Notamment, en dehors des pays de la « Triade » (région ALENA, Japon et Europe de l’Ouest), la demande de poids lourds devrait passer de 1,8 million d’unités en 2012 à 2,9 millions d’unités en 2020.

Enfin, BMW publie ses estimations concernant le taux de croissance annuel moyen pour le segment du haut de gamme.

Selon le constructeur, le marché mondial des voitures de haut de gamme devrait s’établir à 11,4 millions d’unités en 2020, soit une croissance de 37 % par rapport à 2013 (8,3 millions d’unités), ce qui représente une croissance annuelle moyenne de 4,6 %.

Dans le détail, en Europe de l’Ouest, le marché du haut e gamme devrait croître de 2,7 % par an en moyenne (soit + 20 % entre 2013 et 2020), pour atteindre 3,6 millions d’unités à la fin de la décennie (contre 3,0 millions d’unités en 2013).

En Amérique du Nord, les ventes de voitures de haut de gamme devraient s’établir à 2,5 millions d’unités en 2020 (contre 2,0 millions d’unités en 2013), soit une croissance de 25 % sur la période 2013-2020 et de 3,2 % par an en moyenne.

Au Japon, en revanche, les ventes de voitures de haut de gamme vont reculer de 7 % entre 2013 et 2020, à 290 000 unités (contre 311 000 unités en 2013), soit une baisse de 1,0 % par an en moyenne.

En Chine, le segment du haut de gamme va connaître une croissance annuelle moyenne de 8,7 %, soit + 79 % sur la période 2013-2020, en passant de 1,5 million d’unités à 2,7 millions d’unités.

Dans les pays BRIKT (Brésil, Russie, Inde, Corée du Sud et Turquie), les ventes de voitures de haut de gamme progresseront également de 8,7 % par an en moyenne (soit + 79 % sur la période), passant de 631 000 unités en 2013 à 1,1 million d’unités en 2020.

Enfin, dans le reste du monde, le marché du haut de gamme devrait s’établir à 1,0 million d’unités d’ici à 2020 (contre 756 000 unités en 2013), enregistrant donc une croissance de 38 % sur la période, soit une progression annuelle moyenne de 4,7 %.

Cindy Lavrut