Les prévisions de marché des constructeurs allemands (partie 1 - Volkswagen)

Les constructeurs allemands ont publié leurs prévisions de marchés à moyen terme. En premier lieu, Volkswagen a listé ses estimations pour les ventes de véhicules légers (voitures particulières et véhicules utilitaires légers) dans les différentes régions où il est implanté.En Europe de l’Ouest, les ventes de véhicules légers devraient croître de 15 % entre 2013 et 2018, pour atteindre 14,9 millions d’unités. En Europe centrale et orientale (Russie incluse), les ventes de véhicules légers devraient s’établir à 4,8 millions d’unités en 2018, soit 22 % de plus qu’en 2013.En Amérique du Nord, le marché des véhicules légers devrait augmenter de 6 % entre 2013 et 2018, à 19,5 millions d’unités, tandis que le marché sud-américain devrait progresser de 6 % également (par rapport à 2013), pour atteindre 6,3 millions d’unités.En Inde, les ventes de véhicules légers devraient bondir de 53 % sur la période 2013-2018, à 4,6 millions d’unités. En Chine (Hong Kong inclus), les ventes de véhicules légers devraient s’établir à 28,9 millions d’unités (soit une hausse de 35 % par rapport à 2013).Au total, sur le marché mondial, Volkswagen prévoit des ventes de véhicules légers de 98 millions d’unités d’ici à 2018. La quasi-totalité des marchés enregistreront une croissance régulière après une année de baisse en 2014, à l’exception de la Chine qui connaît une croissance continue et devrait continuer sur cette lignée. De plus, l’Amérique du Nord verra ses ventes de véhicules légers augmenter régulièrement jusqu’en 2016 (à 19,7 millions d’unités), pour ensuite légèrement diminuer.

Cindy Lavrut