Les pick-ups, un segment toujours important et très rentable pour les constructeurs de Detroit (1/2)

Les Américains font montre d'un intérêt croissant pour les véhicules de dimensions modestes et sobres, mais ils restent de grands acheteurs de gros pick-ups. Il s’est en effet vendu près de deux millions de pick-ups l’an dernier aux Etats-Unis, pour l’essentiel des modèles de grandes dimensions. Selon Autodata les ventes de gros pick-ups ont dépassé 1,6 million d'unités, tandis que celles de modèles plus petits, en forte baisse depuis dix ans, se sont élevées à seulement 264 000 unités.

Les gros pick-ups les plus vendus en 2012 ont été dans l’ordre le Ford Série F (645 316 unités), le Chevrolet Silverado (418 312 unités), le pick-up Ram (293 363 unités), le GMC Sierra (157 185 unités), le Toyota Tundra (101 621 unités) et le Nissan Titan (21 576 unités). Le Série F et le Silverado ont en outre été les deux véhicules les plus vendus sur le marché américain, le premier conservant son titre pour la 29ème année consécutive. Le Ram s’est pour sa part classé septième. Les trois pick-ups restent les modèles les plus populaires de Ford, General Motors et Chrysler.

Les constructeurs japonais n’ont pas jusqu’ici réussi à attaquer le dernier bastion des constructeurs américains. Sur les trois premiers mois de 2013, le Toyota Tundra a représenté 5,4 % des ventes de gros pick-ups et le Nissan Titan 1,2 %. Les trois constructeurs de Detroit contrôlent 93 % de ce segment du marché et ils défendent férocement leurs positions. Ces véhicules constituent en effet près d’un quart de leurs ventes et sont leurs modèles les plus rentables. Ils rapportent entre 8 000 et 10 000 dollars par unité vendue et génèrent l’essentiel de leurs bénéfices. Selon Morgan Stanley, le Ford Série F a représenté 70 % du bénéfice avant impôts de Ford l’an dernier en Amérique du Nord et 90 % de son bénéfice consolidé, le constructeur perdant de l’argent en Europe et en Asie. Les Chevrolet Silverado/GMC Sierra et leurs dérivés TTL ont également représenté 70 % des profits de General Motors en Amérique du Nord, mais 65 % de ses bénéfices consolidés. Les milliards de dollars de bénéfices générés par les picks-ups financent les plans d’activité des deux constructeurs : le redressement de leurs activités en Europe, leur expansion en Asie, le développement de véhicules électriques’

Les constructeurs américains bénéficient d’une longue expérience dans les gros pick-ups et d’une clientèle particulièrement fidèle. Selon Edmunds.com, 39 % des acheteurs de Silverado l’an dernier étaient déjà propriétaires du véhicule ; le pourcentage atteignait 36 % pour le Ford F-150 et 27 % pour le Ram 1500. A titre de comparaison, 11 % seulement des acheteurs de Ford Fusion et de 15 % des acheteurs de Chevrolet Malibu reprenaient le même modèle, tandis que la Toyota Camry affichait le meilleur score dans la catégorie des berlines avec 33 %.

Frédérique Payneau