Les petits constructeurs japonais veulent rebondir en Europe...

Les petits constructeurs japonais veulent rebondir en Europe ; après des années de crise, marquées par un fort recul des ventes, ils étoffent leurs gammes et se renforcent dans leurs spécialités, les petites citadines et les SUV. Mazda vise 200 000 ventes en Europe à l'horizon 2016-2017, ses niveaux d'avant crise ; Mitsubishi table sur 160 000 unités à cette date et Suzuki prévoit 300 000 unités en 2017 (Russie incluse). Honda compte quant à lui redevenir rentable en 2016, alors qu'il perd de l'argent sur le Vieux continent depuis 2007. (Echos)

Juliette Rodrigues