Les ouvriers de Kia approuvent à leur tour un recours à la grève

Après ceux de GM Korea et de Hyundai (voir les analyses de presse des 10 et 17 juillet), les ouvriers syndiqués de Kia en Corée du Sud se sont à leur tour prononcés pour un recours à la grève si nécessaire pour appuyer leurs revendications salariales. Ils demandent une hausse du salaire de base mensuel de 154 883 wons (119 euros) et la redistribution de 30 % du bénéfice réalisé par Kia en 2016 sous forme de primes. (YONHAP, WARDSAUTO.COM 18/7/17)

Frédérique Payneau