Les ouvriers de Jaguar Land Rover ont rejeté une offre salariale

Les ouvriers des usines britanniques de Jaguar Land Rover ont rejeté à une très large majorité une offre de revalorisation des salaires pour une durée de trois ans. La proposition prévoyait une hausse de salaire de 3,6 % la première année et de 3 % les deux années suivantes. Elle comportait également des changements en matière de retraites et de primes. Le syndicat Unite a invité le constructeur à revenir à la table des négociations et à sceller un accord qui réponde aux attentes des salariés et récompense leur contribution au succès de l'entreprise. Jaguar Land Rover s’est dit déçu du résultat du vote, mais résolu à parvenir à un accord. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, GUARDIAN 13/11/14)

Frédérique Payneau