Les ouvriers d'une usine de General Motors au Brésil se sont mis en grève

Près de 3 000 ouvriers de l’usine General Motors de Sao José dos Campos, au Brésil, ont entamé le 20 février une grève illimitée en vue d’éviter des licenciements sur le site, rapporte l'AFP (20/2/15).Selon le syndicat des métallurgistes de la région, la direction de General Motors ne donne pas de garanties sur le maintien des emplois de 794 ouvriers dont le contrat de travail a été suspendu pendant cinq mois et qui ont repris leur activité la semaine du 9 février.Le constructeur a en outre lancé début février un plan de départs volontaires. Selon le syndicat et les ouvriers, cités par le site d'information G1, General Motors aurait reconnu vouloir licencier près de 700 personnes pour ajuster les effectifs de l'usine. Le site de Sao José dos Santos emploie actuellement quelque 5 300 ouvriers qui produisent des Chevrolet S10 et Trailblazer.

Frédérique Payneau