Les opérations de Toyota et Honda en Thaïlande...

Les opérations de Toyota et Honda en Thaïlande ont été perturbées après le coup d’Etat militaire du jeudi 5 mai. Toyota a dû annuler le travail des équipes nocturnes dans ses trois usines d’assemblage dans la nuit de jeudi à vendredi, en raison du couvre-feu décrété par l’armée thaïlandaise. "Aucune décision n’a été prise pour la prochaine nuit de travail, celle de lundi à mardi". Honda a également dû fermer son usine locale dans la nuit de jeudi à vendredi. Nissan a en revanche assuré que son site d’assemblage thaïlandais fonctionnait normalement, le constructeur n'ayant pas d'équipe de nuit dans cette usine. (AFP)

Juliette Rodrigues