Les objectifs de Renault en matière d’allègement des véhicules

Gérard Liraut, expert leader polymères, caractérisation et procédés de transformation chez Renault, explique que le constructeur s’est fixé une feuille de route ambitieuse en matière de réduction du poids de ses véhicules avec un objectif d’allègement de 110 kg en moyenne pour 2015 et de 220 kg d’ici à 2018. « Des technologies comme les aciers à haute limite élastique ou l’aluminium doivent nous permettre d’atteindre ces résultats. Et peut-être que l’acier ne sera plus le matériau dominant dans la voiture de demain. La généralisation du plastique et des composites est une tendance forte. Renault a fait office de précurseur depuis le lancement de la R5 Turbo puis du Scénic équipés d’ailes en polymère PA-PPE. Le plastique devrait représenter un pourcentage du poids des véhicules à moyen terme de plus en plus élevé (environ 20 % aujourd’hui). Des pièces sont représentatives de cette tendance, à l’image de la vitre de custode arrière de la Clio IV en polymère amorphe, deux fois plus léger que le verre, ou du capot de la nouvelle Twingo. Une autre tendance : l’augmentation de la part des plastiques recyclés. Nous avons 11 % de matières recyclées dans les plastiques que nous utilisons, notre objectif est d’atteindre les 20 % d’ici à 2016 », indique-t-il. (USINE NOUVELLE 13/11/14)

Alexandra Frutos