Les négociations salariales pour le groupe Volkswagen s'annoncent difficiles

Hartmut Meine, directeur du syndicat IG Metall pour le Land de Basse-Saxe, a indiqué que les négociations salariales pour le groupe Volkswagen s'annonçaient difficiles. En effet, le groupe allemand négocie les hausses des salaires de ses employés séparément, et non dans le cadre de l'accord valable pour le reste du secteur de la métallurgie (incluant l'industrie automobile).

Malgré les objectifs de réduction des coûts fixés par Volkswagen, M. Meine estime que les salariés n'accepteront pas des conditions salariales dégradées, étant donné que le constructeur réalise un bénéfice et accroît son chiffre d'affaires.

Les négociations salariales pour Volkswagen doivent débuter le 4 février. (AUTOMOBILWOCHE 2/12/14)

Cindy Lavrut