Les marchés des véhicules d’occasion ont connu des fortunes diverses en 2014 (1/2)

Les marchés des véhicules d’occasion en Europe ont connu des fortunes diverses en 2014, a indiqué le Journalauto.com fin janvier en dressant le bilan des principaux pays européens. Quelque 530 361 changements de propriétaires ont été dénombrés en Allemagne en décembre, en recul de 4,1 %. Au cumul, le marché allemand a totalisé 7 069 932 changements de propriétaires, un volume sensiblement équivalent à celui de 2013 (- 0,3 %).

Avec un total de 1 684 708 immatriculations enregistrées, le marché de l'occasion espagnol a de son côté progressé de 4,3 % l’an dernier. Il s'est immatriculé 2 VO pour 1 VN, soit un ratio inférieur à celui de 2013. Ce rééquilibrage s'explique par la croissance de 18,4 % du marché du neuf en 2014, bien soutenue par la prime à la casse locale. D’après le cabinet de consultant MSI, la demande s'est révélée supérieure à l'offre des concessionnaires, en particulier sur la tranche des modèles âgés de moins de deux ans. Ainsi, un déficit de 11 000 véhicules d'occasion a été constaté dans les parcs des distributeurs. Le segment des VO de plus de dix ans a représenté 51 % du marché de la seconde main, à la faveur d'une hausse de 8,2 %. Les transactions de VO âgés de 5 à 10 ans ont reculé de 4,6 %, représentant 25 % du marché. La tranche des produits de 3 à 5 ans, qui a représenté 8 % du marché, a progressé de 10,3 %, et celle des VO âgés de moins de trois ans a vu ses immatriculations augmenter de 3 %, représentant 16 % du marché. L’an dernier, le prix moyen des véhicules d'occasion en Espagne a atteint 11 262 euros, en hausse de 7,8 %. Les berlines ont représenté 60 % des ventes, les motorisations diesel 66 % et les boîtes manuelles 79 %.

Le marché de l'occasion italien s'est pour sa part conclu sur une belle progression de 9,3 % en décembre, à 379 125 immatriculations. Au final, il a cumulé un total de 4 141 295 unités sur l’année, en hausse de 2,6 %. Il s'est immatriculé 3 VO pour 1 VN en Italie en 2014, soit le même ratio qu'en France.

Le marché suisse a enregistré un total de 212 451 changements de propriétaires sur le dernier trimestre de 2014, accusant un léger repli de 0,9 %. Sur douze mois, 839 212 changements de propriétaires ont été dénombrés, en baisse de 1,5 %. Sur la période 2016-2020, l'institut de recherche économique Bak Basel table sur un volume de 830 000 changements de propriétaires par an dans le pays.

Enfin, le marché de la seconde main néerlandais a souffert en fin d'année 2014, subissant notamment sur le dernier trimestre un repli de 6,9 % des transactions entre particuliers et un recul de 7,1 % des immatriculations entre professionnels. Au cumul, 2 367 463 VO ont été immatriculés en Hollande l’an dernier, en baisse de 4,6 %. Les échanges de professionnels à particuliers ont tenu bon, réalisant une progression de 1,3 %, à 1 028 845 unités. Le canal des particuliers à particuliers a quant à lui reculé de 4,5 %, à 673 107 unités, tandis que le marché BtoB a subi une chute de 12,7 %, à 665 511 unités.

Alexandra Frutos