Les infractions routières sanctionnées dans toute l'Europe à partir du 7 novembre

A compter du 7 novembre, les automobilistes européens ne pourront plus échapper à une amende sanctionnant une infraction au code de la route commise dans un autre Etat membre que le leur. Cette décision fait suite à une directive européenne visant à faciliter les échanges transfrontaliers d’informations pour sanctionner les infractions. Elle sera appliquée dans 25 pays de l’Union européenne, excepté trois Etats membres qui n’ont pas signé l’accord (Royaume-Uni, Irlande et Danemark).

Désormais, lorsqu’un automobiliste étranger commettra une des huit infractions concernées par le texte (excès de vitesse ou franchissement de feu rouge notamment) sur le territoire français, il sera flashé et recevra une contravention qu’il devra payer dans les 90 jours. De la même manière, un automobiliste français flashé dans un autre Etat membre de l’UE recevra lui aussi sa contravention.

En France, près de 21 % des infractions relevées concernent des véhicules étrangers (25 % en période estivale), alors qu’ils ne représentent que 5 % du trafic routier. Chaque année en France, les véhicules étrangers représentent environ 4 millions d’infractions (environ 11 000 par jour), commises en majorité par des automobilistes allemands, espagnols et italiens. (FIGARO, AUTOACTU.COM 6/11/13)

Alexandra Frutos