Les industriels de la mobilité électrique contre une prime à la conversion limitée aux villes

Les industriels de la mobilité électrique ont appelé le 17 septembre à ce que la prime à la conversion, prévue dans le projet de loi sur la transition énergétique pour l'achat d'un véhicule propre en remplacement d'une voiture polluante, ne soit pas limitée aux zones urbaines. « Il ne va pas falloir se restreindre aux centres-villes pollués parce que les personnes qui circulent dans ces centres-villes là n'y vivent pas forcément », a déclaré Marie Castelli, secrétaire générale de l'Avere, principale organisation des acteurs de la mobilité électrique en France, devant la commission spéciale de l'Assemblée nationale consacrée au projet de loi. (AFP)

Alexandra Frutos