Les importations d'automobiles ont baissé de 20,6 % en 2014 en Algérie

Les importations d'automobiles ont baissé de 20,6 % en 2014 en Algérie, à 439 637 unités, a annoncé le Centre national de l'informatique et des statistiques des douanes algériennes, cité par l'agence APS. En valeur, les importations se sont établies à 6,34 milliards de dollars, en baisse de 13,5 %. Pour ce qui est des importations à titre commercial effectuées par la soixantaine de concessionnaires présents sur le marché algérien, qui représentent 95 % du total des importations automobiles du pays, la baisse a atteint 21,14 % en quantité et 14,3 % en valeur.

Après une année record en 2012, durant laquelle les importations de véhicules avaient dépassé les 600 000 unités, les professionnels du secteur automobile algérien avaient prévu que la baisse entamée en 2013 (8,4 % en quantité et 3,5 % en valeur) se poursuivrait en 2014. D’après eux, cette situation s'explique par une chute de la demande s'ajoutant à un niveau important des stocks, et est générée essentiellement par l'orientation des dépenses des ménages vers l'immobilier. La tendance baissière des importations des véhicules est appelée à se poursuivre cette année, après l'entrée en production de la nouvelle usine Renault de Oued Tlelat, près d'Oran, inaugurée en novembre dernier, estime l’AFP (1/2/15).

Alexandra Frutos