Les immatriculations de voitures en Espagne en hausse de 22,5 % en septembre

Les immatriculations de voitures neuves en Espagne ont poursuivi leur hausse en septembre (+ 22,5 %), avec la vente de 69 826 véhicules, indique l'ANFAC (Association des constructeurs), ajoutant qu'il s'agit "du meilleur mois de septembre depuis 2009".

Sur les neuf premiers mois de l'année, les ventes ont augmenté de 22,4 %, à 783 892 unités. Le fort dynamisme du secteur s'explique notamment par "le renouvellement de la flotte de voitures des entreprises, conséquence d'une plus grande activité économique", explique l'ANFAC. Les ventes aux entreprises ont en effet progressé de 39,9 % en septembre, à 24 236 unités, et de 35 % sur neuf mois, à 208 798 unités.

La hausse des immatriculations est également due au succès du dispositif de prime à la casse des anciens véhicules. Ce dispositif avait été mis en place à l'automne 2012, puis prolongé régulièrement par le gouvernement pour soutenir le secteur automobile, un des piliers de l'économie espagnole. Les ventes aux particuliers ont augmenté de 16,5 % le mois dernier, à 42 652 unités, et de 21,1 % sur neuf mois, à 415 059 unités. En revanche, les ventes aux loueurs ont baissé de 4,5 % en septembre, à 2 938 unités, mais progressent de 11,8 % sur neuf mois, à 160 035 unités.

Cependant, le parc automobile espagnol est "presque deux ans plus vieux que la moyenne européenne", fait remarquer le directeur de communication de l'ANFAC, David Barrientos. "Aujourd'hui, circulent sur nos routes plus de 12 millions de véhicules de plus de dix ans".

M. Barrientos s'est félicité de "neuf mois de croissance consécutifs" dans le secteur. "Les perspectives économiques améliorent la confiance du consommateur (...) et l'achat de véhicules est un indicateur fiable de cette situation". (COMMUNIQUE ANFAC, AFP 1/10/15)

Juliette Rodrigues