Les immatriculations de voitures neuves en Allemagne ont diminué de 8,1 % au premier semestre

Les immatriculations de voitures neuves en Allemagne ont diminué de 8,1 % au premier semestre, à 1 505 630 unités, dont 282 913 unités sur le seul mois de juin (- 4,7 %). Sur le semestre, la part des voitures diesel s'est établie à 47 %.

Le VDA (association de l'industrie automobile allemande) espère que le marché a passé le creux de la vague et table sur une stabilisation au second semestre.

Pour l'ensemble de l'année, le VDA table sur un léger recul des immatriculations, à 2,9-3 millions d'unités (contre 3,083 millions d'unités en 2012).

En juin, Volkswagen a enregistré une hausse de ses ventes de 1,6 %. En revanche, Audi, BMW et Mercedes ont vu leurs ventes diminuer de 8,9 %, 10,7 % et 2,4 %, respectivement. Sur le semestre, Porsche a été la seule marque allemande à observer une hausse de ses ventes (+ 3 %).

Parmi les constructeurs étrangers, Dacia et Ford ont enregistré une hausse de leurs ventes en juin, de 5,3 % et 8,8 %, respectivement.

De plus, les exportations ont augmenté de 1 % en juin (à 354 100 unités), tandis que la production a progressé de 3 % à 476 500 unités. (AFP, AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT 2/7/13)

Par ailleurs, en raison de la baisse de la demande, les constructeurs ont de plus en plus recours à des rabais pour doper leurs ventes. En moyenne, les automobilistes ont obtenu une baisse des prix des véhicules de 12,6 % en juin. Toutefois, l'expert automobile Ferdinand Dudenhöffer estime que ces rabais devraient repartir à la baisse au second semestre. (AUTOMOBILWOCHE, WELT 2/7/13)

Cindy Lavrut