Les immatriculations de véhicules soumis au malus ont reculé de 22 % au premier trimestre

Les immatriculations de véhicules soumis au malus (émettant plus de 130 g de CO2 par km) ont reculé de 22 % au premier trimestre, à 78 170 unités, représentant 18 % du marché. Cette part est légèrement supérieure à ce que prévoit le gouvernement, qui estime qu’ils représenteront 16,9 % du marché sur l’année 2014. (Autoactu.com)

Alexandra Frutos