Les fondations de PSA et Vinci s’allient pour financer des projets de mobilité solidaire


La fondation créée en 2011 par PSA Peugeot Citroën et celles du groupe Vinci (Vinci pour la Cité et Vinci Autoroutes pour une conduite responsable) ont décidé de s’allier pour financer des projets facilitant la mobilité des personnes défavorisées ou en situation d’exclusion. « La mobilité, facteur prioritaire d’intégration sociale, constitue l’un des premiers leviers de retour à l’emploi. Or aujourd’hui, entre 6 et 8 millions de Français en âge de travailler rencontrent des difficultés dans leurs déplacements », souligne le constructeur dans un communiqué. Leur appel à projets, doté d'une enveloppe de 600 000 euros au total, est réservé aux associations présentant des initiatives « innovantes et pragmatiques ».

Pour bénéficier du soutien des fondations (dans une limite de 30 000 euros par projet), les associations doivent présenter un projet « donnant l’envie d’être mobile », « informant sur les solutions de mobilité » ou « donnant les moyens d’être mobile ». Ces projets doivent par ailleurs permettre l’accès à l’emploi, à l’éducation, à la formation ou à la santé. Ils peuvent sinon se centrer sur l’éducation à la sécurité routière. Tous les projets doivent obligatoirement se dérouler en zone urbaine ou périurbaine et être parrainés par un salarié de PSA ou Vinci. Le parrain participera à la réalisation du projet.

Les associations ont jusqu’au 15 octobre pour déposer leur dossier (sur le site www.mobilite-et-reinsertion.fr ). Les trois fondations soutiennent déjà, chacune de leur côté, des associations proposant par exemple un accompagnement au passage du permis de conduire, du covoiturage, de l’autopartage, de la réparation de véhicules à « tarif solidaire », de la location de deux-roues et voitures, etc., souligne AUTOACTU.COM (17/9/14).

Alexandra Frutos