Les flottes automobiles françaises championnes des faibles émissions de CO2 en Europe

Les flottes automobiles françaises restent les championnes des faibles émissions de CO2 en Europe. D’après la dernière étude du département Key Solutions de GE Capital Fleet Services (« Key Solutions CO2Assessment »), elles rejettent en moyenne 122,1g de CO2/km (l'étude s'appuie sur l'analyse d'un peu plus de 200 000 véhicules gérés par le loueur dans dix pays en Europe sur la période 2008-2012). Elles devancent de peu les flottes du Benelux (123 g/km), mais très largement celles du Royaume-Uni (127,5g), de l'Espagne (129,3 g/km), de l'Italie (132,3 g/km) et de l'Allemagne (137 g g/km). La moyenne européenne s'établit à 128,7 g/km.

« Toutes les mesures prises par le gouvernement français afin de limiter les émissions de CO2 expliqueraient le fait que la France demeure le pays d'Europe où les flottes automobiles en rejettent le moins au kilomètre », indique Patricia Caulfuty, directrice marché de GE Capital Fleet Services. Ces mesures ayant été déployées relativement tôt, il est donc aussi normal que ce ne soit pas la France qui ait enregistré la plus forte baisse de son niveau moyen de rejet de CO2 entre 2008 et 2012. Entre les deux dates, il s'est contracté de 13,7 %, contre une baisse de 11,9 % au Royaume-Uni, de 13,4 % en Italie, de 14,2 % en Espagne, de 16,9 % en Allemagne et de 22,6 % au Benelux (-15,2 % pour l'ensemble des pays). « La politique verte de la France a été reprise dans de nombreux pays en Europe », poursuit Patricia Caulfuty. Et bien évidemment, cela a été bénéfique au final à la fois pour l'environnement et le poste carburant des entreprises.

Key Solutions estime que les véhicules de 2012 ont déjà produit 2,36 millions de tonnes de CO2 de moins que les modèles qu'ils ont remplacés (ils avaient été mis à la route en 2009). Les flottes d'entreprises ont quant à elles économisé 6,2 milliards d'euros en frais de carburant entre 2010 et 2012. « Les études menées par notre département Key Solutions permettent à nos clients d'économiser quelque 1000 euros par an et par véhicule », conclut la directrice marché de GE Capital Fleet Services. Cette économie se fait grâce à une diminution des frais de carburant, mais aussi grâce à un meilleur sourcing ou encore au déploiement de sessions d'écoconduite, explique le JOURNALAUTO.COM (12/9/13).

Alexandra Frutos