Les fabricants coréens de batteries pour les véhicules électriques montent en puissance (2/2)

LG Chem approvisionne une vingtaine de constructeurs, parmi lesquels Audi, General Motors et le chinois SAIC. Il dispose actuellement de trois usines dans le monde, en Corée du Sud, aux Etats-Unis et en Chine, dans lesquelles il peut fabriquer des batteries à hautes performances pour environ 180 000 voitures annuellement.En Corée, LG Chem a une usine à Ochang, dans la province du Chungcheong du Nord, qui peut produire 200 000 batteries par an. Aux Etats-Unis, il dispose d’une usine à Holland (Michigan), dotée d’une capacité de production de 50 000 unités par an, dans laquelle il produit les batteries de la Chevrolet Volt.En Chine, où le gouvernement a annoncé son intention de voir 500 000 véhicules électriques circuler sur les routes du pays à l’horizon 2015 et 5 millions à l’horizon 2020, LG Chem vient d'achever la construction d'une usine à Nanjing. Le site pourra fabriquer plus de 50 000 batteries par an pour les véhicules électriques (ou 180 000 pour les hybrides rechargeables), mais le fabricant coréen prévoit de porter sa production à 200 000 batteries par an (ou 700 000 unités pour les hybrides rechargeables). LG Chem a signé des accords avec plusieurs constructeurs chinois, parmi lesquels Great Wall, Dongfeng et Changan.LG Chem a en outre annoncé en septembre qu’il avait décidé de construire une usine en Europe, dotée d'une capacité de production de 50 000 batteries par an, pour laquelle il cherchait un site.Samsung SDI a également achevé récemment la construction d’une usine en Chine, à Xian. Le site, entré en activité en septembre, pourra produire des batteries pour 40 000 véhicules électriques ou 150 000 hybrides rechargeables par an. Il fournira des batteries à dix constructeurs chinois, dont Yutong, le premier constructeur mondial d’autobus, et Foton, le premier fabricant chinois de véhicules utilitaires. Samsung SDI a investi environ 200 millions de dollars dans son usine chinoise et prévoit d’y investir 600 millions de dollars d’ici à 2020. Le site est sa première usine hors de Corée du Sud.L'entreprise coréenne est entrée dans une nouvelle phase de croissance. Elle a annoncé en février le rachat des activités de batteries de Magna Steyr, la filiale de Magna en Autriche, et a présenté au salon de Francfort une batterie affichant une épaisseur réduite baptisée « Low Pack ». Samsung SDI s’associe également avec de grands constructeurs mondiaux, comme BMW (dont elle est le fournisseur exclusif) et Audi, pour renforcer sa présence sur le marché. Elle développe en coopération avec LG Chem une batterie permettant une autonomie de 500 kilomètres pour une nouvelle voiture électrique qu’Audi commercialisera d’ici à 2018.

Frédérique Payneau