Les émissions de CO2 des voitures seraient supérieures aux chiffres officiels

Les émissions de CO2 des voitures mises en circulation en Europe seraient supérieures de 25 % en moyenne aux chiffres officiels avancés par les constructeurs, selon une étude de l’organisation de recherche berlinoise International Council on Clean Transportation (ICCT), qui estime que l’écart s’est creusé ces dernières années. En cause notamment, le cycle d’homologation (NEDC), qui ne serait plus représentatif désormais de la conduite en conditions réelles, et une batterie de tolérances techniques laissées aux constructeurs pour faire leurs calculs.

L’étude vise particulièrement les constructeurs allemands. BMW aurait ainsi tendance à annoncer des chiffres de consommation inférieurs de 30 % à la réalité, indique l’ICCT. Chez Audi, l’écart serait de 28 %, chez Opel de 27 % et chez Mercedes de 26 %.

Les procédures actuelles d’homologation (NEDC) vont bientôt être remplacées par un nouveau système, en phase d’élaboration à l’échelon mondial. Il s’agit du World Light Duty test Cycle and Procedures, développé sous l’égide de la Commission économique pour l’Europe des nations Unies ndlr : Le CCFA participe et soutient les travaux sur le WLTP. Annoncé pour 2014, le nouveau dispositif devrait refléter plus fidèlement la conduite en conditions réelles. C’est ce nouveau processus que le Parlement et la Commission européenne proposent d’introduire à compter de 2017. (ECHOS 28/5/13)

Alexandra Frutos