Les coûts de production des véhicules à piles à combustible pourraient diminuer de 80 % d'ici à 2025

Selon une étude du cabinet Roland Berger, les coûts de production des véhicules à piles à combustible pourraient diminuer de 80 % d’ici à 2025. Toutefois, les ensembles membrane-électrode (ou MEA) resteront le composant le plus cher à produire, en raison de l'utilisation de titane. Du fait de la rareté de ce matériau, le coût des matières premières pour les MEA restera élevé. (AUTOMOBILWOCHE 12/1/14)

Cindy Lavrut