Les constructeurs japonais vont fortement accroître leurs dépenses de R&D cette année

Les constructeurs japonais vont augmenter substantiellement leurs dépenses de R&D cette année, ayant engrangé de gros bénéfices grâce au dynamisme de leurs ventes en Amérique du Nord notamment.

Toyota va ainsi accroître de 50 milliards de yens (387 millions d'euros) son budget R&D pour l'exercice fiscal qui a démarré le 1er avril ; il avait consacré 1 000 milliards de yens (7,73 milliards d'euros) à ce poste l'année précédente. Mazda va augmenter le sien de 9 %, à 120 milliards de yens (928 millions d'euros). Fuji Heavy portera ses dépenses de R&D à 90 milliards de yens (696 millions d'euros) en 2015-2016, contre 84 milliards (650 millions d'euros) un an plus tôt.

Les fonds seront essentiellement consacrés au développement de technologies permettant de réduire les émissions et la consommation, ainsi qu'à l'amélioration de la sécurité des véhicules. (NIKKEI ASIAN REVIEW 23/4/15)

Juliette Rodrigues