Les constructeurs français saluent le plan antipollution de la maire de Paris

« Les constructeurs français considèrent que les mesures annoncées par la Mairie de Paris apportent une réponse appropriée aux enjeux de qualité de l'air, car elles limitent la circulation des véhicules les plus polluants en commençant par les véhicules légers antérieurs à 1997 et les véhicules lourds d'avant 2001 », a indiqué le CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles) dans un communiqué publié le 10 février. « Les avantages à la circulation accordés aux véhicules propres sont de nature à maximiser ces gains en favorisant le renouvellement du parc », comme le montre l'exemple de « plus de 200 villes en Europe », qui ont mis de tels systèmes en place, a poursuivi le comité.

Les constructeurs français ont dit être « satisfaits de la clarification du débat sur le diesel, la Mairie de Paris ayant officialisé que les [véhicules] diesel modernes équipés de filtres à particules circuleront normalement dans Paris au-delà de 2020 ».

Le CCFA a par ailleurs évoqué une « rencontre prochaine avec la Mairie de Paris », lors de laquelle les constructeurs souhaitent « confirmer la totale efficacité du filtre à particules des moteurs diesel, y compris sur les particules les plus fines, dans toutes les conditions d'usage des véhicules ». (AFP 10/2/15)

Alexandra Frutos