Les constructeurs chinois auront besoin de 3 à 5 ans pour concurrencer les constructeurs étrangers

Les constructeurs chinois auront besoin de 3 à 5 ans (voire plus) pour concurrencer les constructeurs étrangers, a déclaré Zhang Lin, président de Geely Motor, à l’occasion de l’ouverture du Salon automobile de Changchun.

Les ventes de Geely en dehors de Chine représentent environ un cinquième de ses ventes totales.

Déjà présent en Egypte et en Uruguay, Geely prévoit de produire des véhicules en Russie, au Brésil, en Inde et en Iran.

Outre Geely, Great Wall prévoit également de s'implanter en Russie, en construisant une usine dans la ville de Ussuriysk.

BAIC pour sa part a indiqué qu'il tablait sur un volume d'exportations de 400 000 unités par an d'ici à 2020, dont 70 % assemblées en dehors de Chine.

De plus, Foton Motor, filiale de BAIC, a récemment annoncé un investissement de 670 millions de yuans (83 millions d'euros) afin de construire une usine au Brésil.

Au premier semestre de 2012, la Chine a exporté 486 800 véhicules (- 0,6 %), rappelle XINHUA NEWS (18/7/13).

Cindy Lavrut