Les constructeurs chinois à la peine sur le marché russe

Les ventes des constructeurs chinois en Russie ont chuté de 30,6 % au premier trimestre de 2017, à 5 633 unités (VUL inclus), correspondant à une pénétration de 1,7 %, contre 2,5 % un an plus tôt. Lifan est la première marque chinoise sur le marché russe, avec 3 307 unités écoulées sur le trimestre (- 9 %). (Autostat)

Juliette Rodrigues