Les constructeurs bien placés pour gagner la course de la voiture autonome

A.T. Kearney estime que le développement de la voiture autonome transfèrera la valeur automobile massivement vers le logiciel et les contenus. Un changement de modèle commercial sur lequel les constructeurs doivent se positionner. « Je ne crois pas à un scénario où les nouveaux acteurs vont supplanter les constructeurs d’automobiles. Il ne faut pas tomber dans le dogmatisme et certains constructeurs vont s'associer avec eux », indique Rémi Cornubert, associé du cabinet, en charge du secteur automobile au bureau de Paris. Ainsi, même si Google se positionne comme un des acteurs les plus visibles sur ce sujet, M. Cornubert rappelle que les équipements de la Google Car représentent un coût de 250 000 euros. (Autoactu.com)

Alexandra Frutos