Les constructeurs allemands misent sur le « Made in Germany » 1/2

L’an dernier, Volkswagen et BMW ont augmenté leur production et leurs effectifs en Allemagne, malgré le coût élevé du travail dans ce pays. La production totale de voitures particulières en Allemagne (toutes marques confondues) a même augmenté de 1 % l’an dernier, à 5,45 millions d’unités.

En ce qui concerne BMW, toutes les usines allemandes fonctionnent à plus de 100 % de leurs capacités (jusqu’à 120 % pour les usines les plus utilisées). Cette utilisation à plus de 100 % des capacités s’explique par le fait que les capacités maximales sont calculées lorsque les usines fonctionnent en deux équipes durant 5 jours par semaine. Si des équipes supplémentaires sont mises en place, l’usine peut donc fonctionner à plus de 100 % de ses capacités.

De ce fait, BMW a embauché 4 500 personnes dans le monde en 2013. Parmi ces 4 500 nouveaux emplois, 1 700 étaient des intérimaires qui ont obtenu des contrats à durée indéterminée.

Le groupe munichois a notamment augmenté ses effectifs en Allemagne pour produire des modèles de sa gamme i (l’électrique i3 et l’hybride rechargeable i8). En 2013, 3 900 personnes ont été embauchées dans l’usine de Leipzig. Au total, l’an dernier, BMW a produit plus d’un million d’unités en Allemagne, ce qui représente 50 % de sa production mondiale.

Cindy Lavrut