Les constructeurs allemands discuteraient de l'installation de "boîtes noires" pour les voitures autonomes

Les constructeurs allemands discuteraient de l’installation de « boîtes noires » pour les voitures autonomes, à l’occasion d’une table ronde sur la conduite autonome organisée par le gouvernement allemand.

BMW et Mercedes font partie des constructeurs qui ont développé des voitures autonomes ou semi-autonomes.

Si certaines technologies (telles que l'aide au stationnement) sont déjà disponibles dans le commerce, d'autres technologies soulèvent des questions légales (notamment dans le cas de la « prise en main » par le véhicule sur les autoroutes).

En outre, les voitures entièrement autonomes restent pour l'instant à l'état de prototypes.

La mise en place de boîtes noires permettraient de déterminer les causes en cas d'un accident impliquant une voiture autonome, ce qui aborderait le problème à la fois du point de vue des législateurs et des assureurs.

Actuellement, la loi allemande ne fait pas de distinction entre les voitures semi-autonomes (fournissant des technologies pour aider le conducteur) et les voitures complètement autonome (où l'automobiliste n'est pas du tout impliqué dans la conduite), malgré les différences technologiques et le différent degré d'implication humaine, un facteur pourtant crucial, étant donné que 90 % des accidents sont dus à une erreur humaine.

La question reste de savoir qui récoltera les données de ces éventuelles boîtes noires et comment les traiter sans porter atteinte aux libertés personnelles. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 20/6/14)

Cindy Lavrut