Les chiffres du marché des véhicules d’occasion de particuliers à particuliers en France viendront enrichir les statistiques AAA-DATA diffusées par le CCFA



Interview de Boris Nikitine, directeur général de la société AAA-DATA
{Boris Nikitine, vous êtes le directeur général de la société AAA-DATA. On vous connaissait jusqu’à maintenant surtout pour les chiffres des immatriculations de voitures neuves en France que vous dévoilez tous les mois et dont la presse raffole. Est-il exact que vous lancez une nouvelle initiative ?}

Boris Nikitine ? Ceux qui me connaissent savent que je suis un entrepreneur. C’est l’esprit que j?ai voulu insuffler au sein de toute l’équipe de AAA-DATA. Depuis la naissance de AAA en 1959, mes prédécesseurs et moi-même, n’avons pas cessé d’innover, notamment au service des marques automobiles et des différents services de l’Etat. En effet, notre mission d’observation du marché automobile a toujours eu de l’intérêt pour les parties prenantes au développement de cette industrie en France et dans le monde. Mais je pense aussi à notre autre grand partenaire : le public, c’est finalement lui qui achète les voitures ! Pour lui, nous gérions déjà les données d’immatriculations des véhicules neufs en France et régulièrement les données du marché lui sont communiquées, nous avons voulu aller plus loin. D’abord, en lui proposant depuis quelques mois le service [Relais Expert?Immat®->http://www.relaisexpertimmat.fr] qui permet en quelques clics de localiser dans le lieu de son choix le garage qui va pouvoir s’occuper de l’immatriculation d’un véhicule d’occasion. ([www.relaisexpertimmat.fr->http://www.relaisexpertimmat.fr])

{Vous comptez aller plus loin ?}

B.N. ? Absolument ! Sur ce site [Relais Expert?Immat->http://www.relaisexpertimmat.fr], nous réalisons une grande première : la révélation des chiffres du marché des véhicules d’occasion de particuliers à particuliers en France. On pourra y découvrir toutes les données de cet énorme marché (plus de 3 millions de véhicules particuliers par an, 2,5 fois le marché des véhicules neufs), marque par marque, modèle par modèle, avec pour principe d’affichage un hit-parade des 30 premiers modèles les plus vendus et même des 500 premiers, si l’internaute le souhaite, pourquoi pas.

{Cela peut-il être positif pour le marché ?}

B.N. ? J?en suis persuadé. Ainsi, entre les statistiques sur les ventes de véhicules neufs, la possibilité de faire immatriculer son véhicule dans un lieu agréé et enfin les données du marché des véhicules d’occasion, AAA-DATA aura permis de construire tout un écosystème vertueux : pour le grand public, pour les Pouvoirs publics, ainsi libérés de certaines tâches administratives, et pour le monde automobile, des marques automobiles et des grands « concessionnaires »jusqu’aux petits garages locaux. Et ce n’est qu’un début? J?ai quelques idées à mettre en ?uvre.
On en reparle très bientôt.

emmanuel