Les caractéristiques du marché automobile chinois 1/2

Le marché chinois est moins spécifique que les marchés européen et américain. Par exemple, en Europe, le carburant est plus cher qu’aux Etats-Unis, ce qui implique que les grosses voitures américaines ne sont pas commercialisées en Europe.

En Chine, on peut trouver des voitures européennes, américaines, australiennes (en tous cas, jusqu’à ce que la marque Holden ait été arrêtée) ou encore japonaises. En outre, on trouve de plus en plus de voitures chinoises, le plus souvent produites par des coentreprises avec des constructeurs occidentaux.

La présence de ces diverses marques internationales résulte en une grande diversité, tant d’un point de vue esthétique qu’en termes de segmentation. Ainsi, bien que le segment des véhicules de loisir enregistre une forte croissance, les monospaces restent majoritaires. De plus, les voitures rallongées destinées à être conduites par un chauffeur sont également très appréciées. Le paysage automobile chinois est donc très varié.

En outre, actuellement, le segment des voitures à bas coûts est le segment qui enregistre la plus forte croissance en Chine. De nombreux constructeurs s’orientent donc vers ce type de véhicules. Dongfeng-Nissan a ainsi confirmé un projet de développement d’une voiture à moins de 50 000 yuans (environ 5 850 euros). Volkswagen et Ford ont également annoncé des projets dans les véhicules à bas coûts.

Cindy Lavrut