Les camions les plus polluants interdits dans les Alpes lors des pics de pollution

Les préfets des régions Rhône-Alpes, Savoie et Haute-Savoie ont annoncé avoir pris le 21 juillet un arrêté inédit interdisant aux poids lourds les plus polluants de circuler dans plusieurs vallées alpines lors des pics de pollution. Il s’agira des vallées de Maurienne-Tarentaise, de certaines zones urbaines de Savoie, mais aussi de la vallée de l'Arve, qui mène au tunnel du Mont-Blanc, un secteur de la région Rhône-Alpes réputé très exposé à la pollution avec pas moins de 88 journées d'alerte sur la période 2011-2013.

L'actuel dispositif, arrêté dans le cadre du plan de protection de l'atmosphère (PPA) de la Vallée de l'Arve, prévoit déjà des interdictions limitant la circulation aux poids lourds les moins polluants. Le nouveau dispositif précise la cible des véhicules « mis à l'index » : tous ceux répondant aux normes de pollution inférieures ou égales à la norme d’émissions Euro-3 resteront à l'arrêt en cas de pic de pollution.

Les professionnels du transport routier se sont déjà largement adaptés aux interdictions de rouler. En fait, 56 % du parc de poids lourds en circulation répond à la norme Euro-4 et 40 % à la norme Euro-5, la plus exigeante. « C'est une reconnaissance des investissements consentis par le secteur en faveur du développement durable », indique la FNTR (Fédération nationale des transports routiers). Avec un bémol : les TPE et très petites PME, dont le renouvellement de la flotte est plus lent, seront davantage touchées par la nouvelle mesure.(ECHOS 22/7/14)

Alexandra Frutos