Les bénéfices de Ford ont fondu au troisième trimestre

Ford a annoncé pour le troisième trimestre un bénéfice net de 835 millions de dollars, en recul de 34 %, et un chiffre d’affaires de 34,9 milliards de dollars, en repli de 2,5 %. Il est resté bénéficiaire en Amérique du Nord et en Asie-Pacifique, mais il a subi des pertes dans les autres régions. Ses ventes de véhicules dans le monde ont diminué de 3,8 %, à 1,49 million d'unités. « Pendant le troisième trimestre, nous avons continué à introduire un grand nombre de nouveaux véhicules et à réaliser des investissements importants dans de nouveaux produits et technologies » qui auront un impact positif sur la croissance et la rentabilité à partir de 2015, a indiqué Mark Fields, directeur général de Ford, dans un communiqué.Au troisième trimestre, le bénéfice avant impôts de Ford en Amérique du Nord a fondu de 39 %, à 1,41 milliard de dollars, grevé par des coûts de garantie plus élevés et par une baisse des volumes due notamment au lancement de nouveaux produits (dont le nouveau pick-up F-150) et à des pénuries de pièces. Le constructeur a vu son bénéfice reculer de 68 %, à 44 millions de dollars, dans la région Asie-Pacifique, où il a beaucoup dépensé pour la construction de nouvelles usines et pour introduire sa marque Lincoln en Chine. Sa perte en Europe a plus que doublé, à 439 millions de dollars (contre 182 millions un an plus tôt), en partie en raison de la situation en Russie et d'une charge de 160 millions de dollars liée à la fermeture d'une usine. Ford a essuyé une perte de 170 millions en Amérique du Sud, à comparer avec un bénéfice de 160 millions un an plus tôt, et une perte de 15 millions de dollars dans la région Moyen-Orient/Afrique, contre 25 millions de dollars un an plus tôt.Le bénéfice de Ford Motor Credit a pour sa part augmenté de 17 % sur le trimestre, à 498 millions de dollars. Ford a confirmé sa prévision d'un bénéfice avant impôts d'environ 6 milliards de dollars, hors éléments exceptionnels, sur l'ensemble de l'année. Il prévoit que sa marge en Amérique du Nord se situera dans le bas de sa prévision comprise entre 8 % et 9 % et que ses résultats en Europe et en Asie-Pacifique et ceux de Ford Credit seront supérieurs à ceux de 2013. Une perte de 1,2 milliard de dollars est attendue en Europe. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AFP 24/10/14)

Frédérique Payneau