Les autorités espagnoles ont obtenu une aide de 1,9 million pour le reclassement des salariés de Santana

Les autorités espagnoles ont obtenu une aide de 1,9 million d’euros du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) pour aider au reclassement des 285 travailleurs licenciés par Santana.

Cette aide du FEM devra financer en partie un programme de reclassement comportant une mise à niveau des compétences des salariés, une formation professionnelle et des allocations de formation.

Malgré les mesures prises pour relancer Santana et les négociations menées en vue de sa reprise, aucun accord n’est intervenu et le constructeur a fini par déposer le bilan et cesser toute activité. Santana produisait des véhicules sous sa marque propre (Anibal notamment, vendue à plusieurs armées européennes) et assemblait des véhicules pour d'autres constructeurs (Iveco et Suzuki). (AUTOACTU.COM 10/3/14)

Juliette Rodrigues