Les autorités de l'Etat de Karnataka ont donné l'ordre à Toyota et à un syndicat de relancer la production

Les autorités de l’Etat de Karnataka en Inde ont donné l’ordre à Toyota et à un syndicat de relancer la production dans deux usines locales du constructeur, après une grève provoquée par un conflit salarial.

Des ouvriers syndiqués ont en effet refusé de reprendre le travail dans les deux usines malgré la fin du lock-out de huit jours imposé par Toyota il y a un mois. Toyota avait embauché fin mars 1 000 intérimaires pour relancer sa production. Le constructeur automobile et les représentants syndicaux tentent depuis près de 10 mois de négocier un cahier de revendications, avec les autorités locales qui interviennent en tant que médiateur.

Les deux usines, les deux seules exploitées par Toyota en Inde, emploient 6 400 personnes et produisent 310 000 voitures par an, dont les Corolla Altis et Camry ainsi que la Prius hybride. (AFP 20/4/14)

Juliette Rodrigues