Les autorités chinoises approfondissent leur enquête sur FAW-Volkswagen

Les autorités chinoises approfondissent leur enquête sur FAW (cf; revue de presse du 27/8/14). En effet, après les enquêtes menées sur deux dirigeants de la coentreprise FAW-Volkswagen, un troisième cadre du partenaire de Volkswagen fait l'objet d'une enquête, dans le cadre d'une accusation de « manquement sérieux à la loi ». FAW n'a pas commenté cette information, transmise par une commission d'enquête du Parti Communiste chinois. Actuellement, les autorités chinoises mènent une campagne contre les abus de position dominante et les ententes sur les prix, pénalisant ainsi de nombreux constructeurs occidentaux (notamment Audi et Mercedes, ainsi que FAW-Volkswagen) mais aussi plusieurs équipementiers japonais (cf. revue de presse du 26/8/14). (AUTOMOTIVE NEWS, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT 30/8/14)

Cindy Lavrut