Les autorités américaines enquêtent désormais sur Bosch

Dans le cadre du scandale qui affecte le groupe Volkswagen, les autorités américaines enquêtent désormais sur Bosch. L’objectif est de déterminer si l’équipementier allemand était au courant des manipulations du constructeur, voire s’il a participé à ces manipulations. En effet, Bosch a fourni des composants clés pour les moteurs diesel qui équipent 6 modèles Volkswagen et un modèle Audi pour lesquels le groupe allemand a admis avoir manipulé les émissions. Bosch fournit un module de contrôle du moteur (appelé EDC17) ainsi qu'un logiciel de base pour presque tous les véhicules équipés d'un moteur diesel de 4 cylindres vendus en Amérique du Nord (notamment les modèles de Volkswagen, BMW et Mercedes). Ces systèmes régulent la façon dont le véhicule « nettoie » le carburant consumé avant que les gaz soient rejeté via le système d'échappement. Volkswagen aurait modifié ce logiciel.Les autorités sont actuellement dans les premiers stades de l'enquête et il n'y a pour l'instant pas d'indication que les procureurs américains ont trouvé des preuves de fraude chez Bosch.L'enquête cherche à déterminer si Bosch savait que son logiciel était utilisé par Volkswagen pour frauder. Le rôle de l'équipementier n'est pour l'instant pas clairement défini. (REUTERS, HANDELSBLATT, ZEIT 19/11/15, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG 20/11/15)

Cindy Lavrut