Les autorités allemandes exigent de Volkswagen un calendrier pour se mettre aux normes

Les autorités allemandes exigent de Volkswagen un calendrier pour se mettre aux normes. Le constructeur doit expliquer comment il compte rendre ses modèles diesel conformes aux normes environnementales allemandes. Le KBA (Office fédéral des Transports) a demandé à Volkswagen de présenter « des mesures contraignantes et un calendrier » d'ici au 7 octobre. Si le groupe ne respecte pas cette date butoir, le KBA pourrait retirer son agrément à tous les modèles concernés. Cela aurait pour conséquence d'interdire la circulation à l'ensemble de ces véhicules en Allemagne.Volkswagen prévoirait un rappel dans les semaines à venir, mais a réaffirmé que les modèles diesel concernés par ce scandale restaient fiables et sûrs. Tant la classe politique (notamment le parti social-démocrate SPD) que les organisations non gouvernementales (notamment la Deutsche Umweltshilfe ; voir article ci-dessus) sont en faveur d'un rappel.Volkswagen a précisé que le rappel permettrait la mise à jour du logiciel incriminé. Cette future modification sera entièrement gratuite pour les clients du constructeur allemand. Néanmoins, Volkswagen a indiqué être actuellement en train de travailler à l'élaboration d'une solution technique pour corriger le logiciel.Le coût de ce rappel pourrait s'établir entre 100 et 200 euros par véhicule, et s’élèverait donc à plusieurs centaines de millions d'euros au total. (HANDELSBLATT 26/9/15, AFP, BLOOMBERG, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, ZEIT 27/9/15)

Cindy Lavrut