Les appellations « véhicules propres », « sobres » ou « écologiques » seront remplacées par les expressions « véhicules à faibles émissions » ou « à très faibles émissions »

Les appellations « véhicules propres », « sobres » ou « écologiques » seront remplacées par les expressions « véhicules à faibles émissions » ou « à très faibles émissions », avec des critères spécifiques, en vertu d'un amendement du gouvernement adopté le 21 mai par les députés. Cet amendement au projet de loi sur la transition énergétique, « très important », vise à satisfaire les constructeurs d’automobiles, qui avaient « très mal pris que l'on qualifie certains véhicules de propres car d'autres allaient être considérés sales », et à « être plus efficace par une définition plus précise » et simplifiée, car des « avantages » sont accordés à de tels véhicules, a expliqué la ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie Ségolène Royal. (AFP)

Alexandra Frutos