Les accidents de la route ont fait 46 000 morts entre 2001 et 2012 au Maroc

Plus de 46 000 personnes sont décédées des suites d’accidents de la route au Maroc entre 2001 et 2012, soit une moyenne d'environ 3 900 morts par an, indique une étude révélée par le ministère délégué chargé des Transports. D’après cette étude, 66 % des victimes ont été tuées sur le coup, 16 % à leur arrivée à l'hôpital et 18 % une semaine après l'accident ; le facteur humain représentait 65 % des causes d’accidents.

Les routes marocaines sont classées parmi les plus mortelles au monde, occupant le premier rang au niveau du monde arabe et le sixième à l'échelle mondiale.

Le Comité national de prévention des accidents de la circulation (Cnpac) indique que 4 055 personnes ont été tuées sur les routes marocaines en 2012, soit une moyenne de 11 morts par jour. Il ajoute que, malgré un parc automobile réduit (environ 3 millions de véhicules), les routes tuent 14 fois plus au Maroc qu'en France et 11,7 fois plus qu'aux Etats-Unis.

Le ministre marocain de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, Aziz Rebbah, a souligné en septembre dernier que les accidents de la route constituaient une perte colossale pour l'économie du royaume, équivalente à deux points du PIB. (DZAUTOS.COM 16/11/13)

Alexandra Frutos