Les Russes diffèrent leurs intentions d'achats de voitures

A l'occasion du Forum sur l'industrie automobile russe, qui a démarré le 17 mars et qui s'achève le 19, Sergey Tselikov, directeur de l'agence AUTOSTAT, a indiqué que 27 % des Russes qui projetaient d'acheter une voiture cette année ont décidé de différer leur projet et que 14 % envisagent de porter leur achat sur un véhicule d'occasion.

L'enquête, menée fin février auprès de plus de 10 000 personnes, montre également que, parmi les personnes ayant décidé de repousser leur achat, 39 % évoquent la hausse des prix des voitures, 36 % évoquent la crise économique qui frappe le pays, 11 % se disent découragés par les taux d'intérêts élevés, 10 % soulignent qu'ils ont connu des difficultés financières au cours des deux derniers mois, et 4 % qu'ils ont perdu leur emploi.

Le marché automobile russe a continué sa chute en février, selon les chiffres publiés par les industriels du secteur, qui parlent d'une "période très difficile dont ce n'est que le début". "Les prochains mois vont être extrêmement difficiles et nous n'avons pas encore touché le fond", a récemment annoncé Joerg Schreiber, responsable du comité automobile de l'AEB (Association des Affaires Européennes). (AUTOSTAT 19/3/15)

Juliette Rodrigues