Les Français sceptiques quant à l’effet des vignettes antipollution

D’après un sondage Odoxa publié le 7 juin par Le Parisien, 72 % des Français estiment que l’instauration de vignettes de couleur pour signaler le niveau d’émissions de chaque véhicule ? permettant à leurs utilisateurs de bénéficier d’avantages pour l’accès ou la circulation en centre-ville ? ne permettra pas de lutter efficacement contre la pollution. Par ailleurs, 76 % des personnes interrogées estiment injuste de mettre l’accent sur les voitures récentes, « parce que cela avantage les Français les plus riches », qui ont les moyens d’acheter ces véhicules. (Echos)

Alexandra Frutos