Les Français ont un à priori favorable sur les V.E., mais manquent d'informations

Les Français ont un à priori favorable sur la voiture électrique mais sont finalement peu à en acheter, en raison principalement d'un manque d'information sur ce type de véhicules, en termes de prix et d'autonomie notamment, indique une étude Ipsos réalisée du 22 au 29 août pour l’Avere et le groupe Mobivia - Norauto, Auto 5, Midas, Carter-Cash, Synchro Diffusion, Oxyo-pneus.fr et Bythjul.com - auprès d'un échantillon représentatif de 1 005 personnes. (AFP)

Alexandra Frutos