Les Etats membres ont deux ans pour adopter un plan d’action national sur les énergies alternatives

Le projet de directive européenne dédiée au déploiement des infrastructures de ravitaillement en énergies alternatives aux carburants fossiles [pour les transports] a été adopté le 29 septembre par le Conseil européen. La directive prévoit que chaque Etat membre définisse d’ici à deux ans un plan d’action national pour accélérer le déploiement des infrastructures pour énergies alternatives (électricité, hydrogène, gaz naturel). Ce plan devra être associé à des objectifs chiffrés (pour le nombre de bornes ou de stations à installer) établis « sur la base d'une évaluation de la demande nationale, régionale ou à l'échelle de l'Union ». Mais à partir de 2020, le nombre de bornes et stations installées devra être suffisant « pour s’assurer que les véhicules électriques (ou hydrogènes, etc.) puissent circuler au moins dans toutes les zones densément peuplées ». (Autoactu.com)

Alexandra Frutos