Les Etats-Unis étendent leurs investigations sur les voitures diesel après l'affaire Volkswagen

Les Etats-Unis ont étendu à d’autres constructeurs leurs investigations sur des logiciels qui ont permis de fausser les résultats de contrôles antipollution réalisés sur des voitures diesel de Volkswagen (voir la revue de presse du 21/9/15).L’agence américaine de protection de l’environnement (EPA) et son homologue californienne (CARB) « ont commencé des tests sur des véhicules diesel déjà en circulation produits par d’autres constructeurs pour détecter la présence de possibles logiciels trompeurs », a indiqué une porte-parole de l’EPA.L'agence américaine n'a pas précisé quels constructeurs étaient visés par l'enquête. Parmi les constructeurs américains, Fiat Chrysler est celui qui mise le plus sur le diesel, suivi par General Motors. (AFP 21/9/15)

Frédérique Payneau