Les 45 ans de la Citroën Méhari au C-42 « sous les pavés, la plage? et la Méhari ! »



Le 16 mai 1968, en plein mouvement étudiant, Citroën présentait un modèle ultra-décalé au golf de Deauville : la Méhari, alors appelée Dyane 6 Méhari. Elle étonnait par son concept atypique, à la fois véhicule utilitaire et véhicule de loisirs, pouvant transporter aussi bien du foin que des planches à voile, par son appellation, « Méhari : nom donné au dromadaire en Afrique du Nord et au Sahara. Grand coureur, résistant, utilisé comme monture », et par sa mise en scène originale : pour illustrer ses multiples usages, 20 mannequins endossaient des tenues de paysanne, pompier ou aventurière, assorties à la couleur de la carrosserie.



Créée par Roland de La Poype, elle reprenait la philosophie de la 2 CV par sa modularité et son économie, et innovait par sa carrosserie, entièrement en plastique ABS (Acrylonitrile Butadiène Styrène) teintée dans la masse. En outre, elle était entièrement découvrable au-dessus de la ceinture de caisse, y compris au niveau du pare-brise qui se repliait sur le capot.
Produite entre 1968 et 1987, à près de 150 000 exemplaires, elle reste encore aujourd’hui un véritable phénomène dans l’histoire automobile.
En 19 ans, elle a connu deux séries spéciales lancées en 1983 : la Méhari plage (Espagne) et la Méhari Azur (France, Italie, Portugal) plus connue. D’autres modèles de même inspiration ont également été assemblées par Citroën : la Baby-Brousse, la Pony, la Dalat, la FAF.

_
Ce modèle a inspiré le cinéma (« Le gendarme de Saint-Tropez »), a connu une carrière sur les routes à travers le monde, avec sa participation à de nombreuses courses de rallye-raid : Raid Liège-Dakar-Liège (1969), Raid Paris-Kaboul-Paris (1970), Raid Paris-Persépolis-Paris (1971), assistance médicale sur le Paris-Dakar (1980), etc., et a été le partenaire fidèle de l’armée française et de la gendarmerie nationale par son côté « parachutable », légère et passe-partout, avec une version 4x4 (1979).

Depuis le 23 mars, le C-42 propose à Paris, sur les Champs-Elysées, « Open Air by Citroën », exposition consacrée aux modèles découvrables et cabriolets les plus emblématiques de la marque aux chevrons. Les visiteurs peuvent découvrir (ou redécouvrir) la Méhari, grâce à une animation ludique proposée sur une borne interactive, aux côtés, notamment, de la Rosalie (1933), de la 2CV, de la DS 19 cabriolet (1960) ou de la DS3 Cabrio.

Plus d’infos sur [{www.citroen.com}->http://www.citroen.com]

emmanuel