Le site d'essai de voitures autonomes M City à Ann Arbor a été inauguré

M City, une mini-métropole fictive où les constructeurs et les chercheurs pourront venir tester leurs véhicules autonomes, a été inaugurée le 20 juillet sur le campus nord de l’Université du Michigan à Ann Arbor. Le site s’étend sur une superficie de 13 hectares. Il cherche à reproduire le chaos urbain moderne, avec des embouteillages et des piétons imprévisibles dans les rues et sur les routes. La mini-ville comprend quarante façades de bâtiments, des intersections, un rond point, un pont, un tunnel, des routes non goudronnées, des courbes et des côtes qui réduisent la visibilité. Il y a même une autoroute à quatre voies avec des bretelles d'accès et de sortie. « M City est là pour accélérer le déploiement des technologies de connexion et d'automatisation dans l'intérêt de la société et de l'économie », a déclaré Peter Sweatman, responsable de l'Institut de recherche sur les transports qui a supervisé la création du projet, et également directeur du Centre de transformation de la mobilité de l'Université du Michigan, un partenariat entre le gouvernement, l'enseignement supérieur et des industriels (dont General Motors, Ford, Toyota, Nissan et Honda), qui exploite le site.M City est déjà utilisé depuis plusieurs mois. Ford y a par exemple testé une Fusion hybride autonome. Les constructeurs pensent que des voitures autonomes pourraient circuler sur les route d'ici à cinq ans. Selon Boston Consulting Group, ces voitures pourraient représenter un quart des ventes de voitures dans le monde à l'horizon 2035. (AUTOMOTIVE NEWS 20/7/15, DETROIT NEWS 21/7/15)

Frédérique Payneau